Je crois que avec le debut j’ai pu lire limite l’integralite des temoignages tellement j’habite perdue !

Je crois que avec le debut j’ai pu lire limite l’integralite des temoignages tellement j’habite perdue !

Mais pourquoi… Tout a commence votre fameux vendredi 24 mai…

J’etais muzmatch en train de preparer ma classe, assise via une chaise (chaise Afin de moyenne section) et en me levant je ressens une drole de sensation dans ma jambe droite : ca part du pied et ca remonte jusqu’a la hanche (je crois que c’est le signe de Lhermitte). Cette drole de sensation se poursuit a J’ai tete. A tout cela, s’ajoute une perte d’equilibre et des vertiges. Je ne gi?re jamais trop debout et il faut m’asseoir ou me tenir a un mur. Il etait 8h00 quand ce symptome a ete demande. J’me rassois et en 2 minutes tout redevient normal. Je me dis que votre n’est rien, j’habite fatiguee et et puis je manque de fer donc pas grand chose de grave hein. D’ailleurs votre drole d’incident se reproduit vers 11h00 la aussi journee alors que j’etais en sortie avec les eleves . La, je commence a m’inquieter. Puis rebelote, la meme sensation le apri?m et le lendemain donc le samedi 25 : rien… mais je decide quand meme d’appeler un medecin : manque de pot elle a une gastro et a du rentrer chez cette dernii?re donc je prends rendez-vous pour l’annee prochaine ! Tout aurait pu s’arreter la… mais non !

Notre dimanche : un calvaire. Je me leve avec de drole de sensation : perte d’equilibre, vertiges… tout tourne autour de moi.

Ca ne va gui?re, j’appelle faire mes parents qui sont a 350 km de chez moi ! “Mais t’aurais du aller chez le medecin des le vendredi quand tu as eu cette drole de sensation !”

Bref, le lundi au boulot c’est une cata : i  chaque fois cette sensation bizarre a la jambe et a la tete a la fois avec perte d’equilibre qui m’empeche de marcher normalement (bizarrement ca m’arrive quand je passe d’la position assise a debout, la frequence de sa survenue et plus importante donc je m’inquiete De surcroit qui plus est, je suis totalement desagreable avec mes eleves (ils y sont Afin de rien des pauvres). Read more